samedi 25 décembre 2010

Laura Ingalls Wilder

Je profite de la sortie d'un ravissant coffret chez Flammarion Jeunesse contenant les trois premiers romans de Laura pour lui dédier un petit billet.

Loin de la série gentillette et parfois, il faut l'avouer, un peu trop moralisatrice, les romans autobiographiques de Laura nous font découvrir, sans mièvrerie, la vie rude des pionniers de la fin du XIXe Siècle.
Les premiers tomes retracent son enfance et ses nombreux voyages en compagnie de ses soeurs, Mary, Carrie et Grace et de ses parents, Charles et Caroline Ingalls. On y découvre une vie familiale parfois tourmentée, souvent soucieuse mais toujours unie malgré les nombreuses difficultés : l'arrivée de sauterelles qui ravagent tout sur leur passage, l'hiver sans fin, la maladie, et j'en passe.
Le tome 4, Un enfant de la terre, est consacré à l'enfance de son mari, Almonzo Wilder. 
Dans les derniers tomes, on y voit Laura institutrice puis mariée à Almonzo et enfin maman de la petite Rose. C'est d'ailleurs sa fille, elle-même écrivain, qui lui soufflera l'idée d'écrire un roman sur sa vie.

L'écriture de Laura est sincère et, grâce à une approche à la fois documentaire et intime, elle laisse le lecteur pénétrer librement le cocon familial des Ingalls.

Petit rappel pour les fans de la série : 
- Mary n'est jamais devenue institutrice et elle ne s'est pas mariée. Elle a bien étudié dans un institut pour aveugles durant quelques années mais elle est revenue vivre chez ses parents.
En revanche, si je ne me trompe pas, Grace est devenue institutrice.
- Les Ingalls n'ont vécu que quelques années à Walnut Grove.
- Madame Oleson ne ressemblait en rien à celle qu'on nous présente dans la série! C'était une femme douce et aimée des Ingalls.
En revanche, Nellie est bien décrite comme une petite peste.
- Laura et la soeur d'Almonzo, Eliza Jane, ne se sont jamais entendues.
- Laura ne souhaitait pas devenir institutrice mais rêvait d'une vie d'aventure, à l'image de son père.
- De nombreux personnages, dont Albert, ont été inventés. Les Ingalls n'ont jamais adopté d'enfants!
etc...
Carrie, Mary et Laura Ingalls
Si vous souhaitez en savoir plus sur la vie de Laura, je conseille ce livre richement illustré et tout à fait passionnant:: Laura Ingalls Wilder Country: The People and places in Laura Ingalls Wilder's life and books.
Je conseille également la mini-série Disney La petite maison dans la prairie qui est assez fidèle aux écrits de Laura.

6 commentaires:

Vilvirt a dit…

Je me souviens les avoir dévoré quand j'étais plus jeune et j'avais particulièrement apprécié sa vie de jeune adulte aux côtés d'Almonzo. J'avais un peu oublié ces lectures, c'est sympathique de m'y replonger grâce à ton billet !! Par contre je ne connaissais pas cette série.

Jo a dit…

Contente de t'avoir remémoré de bons souvenirs de lecture, Vilvirt! (en passant, j'aime beaucoup ton blog! ;))
La série Disney n'est pas incroyable mais elle a le mérite de retracer plutôt fidèlement la vie de Laura.

Anonyme a dit…

j'ai lu tous les livres de laura ingalls. et c'est reellement incroyable la durete de la vie en ces temps, mais aussi l'amour q'uils se portaient entre eux.

Jo a dit…

A Anonyme : je partage entièrement ton avis! j'ai toujours autant de plaisir à lire ses romans, ils sont tout à fait passionnants.

Milly a dit…

Aujourd'hui j'ai vu en librairie 2 nouveaux tomes de cette série..

Jo a dit…

@ Milly : Oui, je les ai vus également. Ils sont bien jolis. :)