samedi 18 août 2012

Édimbourg

Me voici revenue d'Ecosse où j'ai passé un merveilleux séjour à découvrir ses paysages sauvages et majestueux. Coup de coeur pour la dépaysante, romantique (malgré ses midges) et magique île de Skye...
Nous avons eu la chance d'avoir beau temps et d'entendre presque tous les jours un peu de cornemuse!



Édimbourg est une ville très agréable, à taille humaine (on peut tout faire à pied!) et animée. Je n'ai pas eu le temps de découvrir ses nombreux passages voûtés et courettes mais ce sera pour une autre fois. Après avoir goûté à Édimbourg, on ne peut qu'avoir envie d'y revenir!

Au programme : la statue de Bobby bien sûr, la petite vedette d’Édimbourg!
Bobby était un petit Skye terrier appartenant à John Gray, un policier de la ville. Le pauvre homme mourut de la tuberculose et fut enterré au cimetière de l'église de Greyfriars. Le lendemain de son enterrement, Bobby fut retrouvé couché sur la tombe de son maître. Tout d'abord, le gardien le chassa du cimetière, puis touché par le petit chien, obtint une dérogation de la ville l'autorisant à y rester. Il ne sortait du cimetière qu'à treize heures pour aller manger dans le restaurant où déjeunait autrefois John Gray. Il veilla sur la tombe de son maître durant quatorze ans...
La petite statue près du cimetière représente Bobby grandeur nature. 



Nous sommes également allés au Museum of Childhood qui dispose d'une très belle collection de poupées et de jouets anciens.
Mon coup de coeur : une poupée appartenant à un enfant pauvre du début du XXe Siècle. Elle a été confectionnée à l'aide d'une vielle botte.


(petit clin d'oeil à Algernon ;-)


Je conseille également le charmant Writers' Museum dédié à Robert Burns, Robert Louis Stevenson et Walter Scott.
Un petit aperçu avec un poème de Stevenson découvert sur place :

The piper 
Again I hear you piping, for I know the tune so well, -
You rouse the heart to wander and be free,
Tho' where you learned your music, not the God of song can tell,
For you pipe the open highway and the sea.
O piper, lightly footing, lightly piping on your way,
Tho' your music thrills and pierces far and near,
I tell you you had better pipe to someone else to-day,
For you cannot pipe my fancy from my dear.

You sound the note of travel through the hamlet and the town;
You would lure the holy angels from on high;
And not a man can hear you, but he throws the hammer down
And is off to see the countries ere he die.
But now no more I wander, now unchanging here I stay;
By my love, you find me safely sitting here:
And pipe you ne'er so sweetly, till you pipe the hills away,
You can never pipe my fancy from my dear.



http://www.edinburghmuseums.org.uk/Venues/The-Writers--Museum

La cathédrale Saint Giles (dédiée à un ermite français) vaut également le détour! Si vous y allez, ne manquez pas l'étonnante chapelle du Chardon construite au début du XXe Siècle.



Quelques photos au hasard de nos promenades...




(Ne manquez pas Calton Hill, un petit bout de campagne en pleine ville)




A venir : Beatrix Potter ainsi que le monstre du Loch Ness bien sûr...

4 commentaires:

-Perrine- a dit…

J'y étais allée, j'en garde un souvenir...merveilleux. Une terre tellement aérée, on s'y sent bien, on respire...Mais la découverte de l'île de Sky s'est faite sous la pluie...un peu gâchée donc même si on a ressenti l'atmosphère tout aussi incroyable de ce petit bout de terre...petit bout du monde, comme perdu...et Edimbourg, j'adore cette ville...justement comme tu le dis si bien, à taille humaine ! Je reviens de New York, on ne pense même plus se balader sans le métro...en Écosse, on prend le temps, tout est plus calme....merci de m'y retransporter !! :)

Milly a dit…

La poupée! Ouf... Elle m'aurait marquée aussi!

Jo a dit…

@Perrine : Merci pour ton commentaire. Je me retrouve totalement dans ce que tu écris.
Je n'ai jamais visité New York. Ça doit être intéressant mais ce n'est pas une ville qui m'attire. Trop dense, sans doute...
A bientôt! (je file découvrir ton chez toi)

@Milly : Oui, la poupée était sans doute l'objet le plus fort du musée...

Algernon a dit…

Merci avec beaucoup de retard pour le clin d'oeil ;)